Première communion : mode d’emploi

Publié le Publié dans Première communion

Votre enfant vient de vous donner la date de sa première communion. Il est de bon ton d’organiser une réception à cette occasion. Alors par où commencer?

 

première communion: un prêtre tient un hostie

 

Vous avez inscrit votre enfant au catéchisme.  Depuis plusieurs mois, voire plusieurs années, il suit une instruction religieuse. Vous suivez cela de loin car bien sûr, les cours de caté, ce n’est que pour les enfants!

Détrompez-vous! Si l’aspect religieux tient du ressort de la paroisse, en tant que parent, vous avez un rôle crucial à jouer dans les préparatifs de la fête…

 

 

1. Organisation de la fête de première communion

Préparation du planning

Planifier votre agenda va constituer la toute première étape de votre organisation. Une fois la date de première communion décidée par la paroisse, préparez un retro-planning en listant l’ensemble des préparatifs qui vous restent à effectuer.

Au fur et à mesure de l’avancement de votre organisation, cochez ou barrez les étapes franchies. Vous y verrez plus clair dans ce qu’il vous reste à faire et vous éviterez les imprévus et les oublis!

 

Envoyez un Save the Date

Vous savez probablement déjà qui vous souhaitez inviter à votre réception ? Alors n’attendez pas! Dès que vous connaissez la date de la cérémonie, envoyez votre Save-the-date!

Créez un Save the Date original ou traditionnel, dans l’esprit que vous souhaitez donner à votre réception. Vous conserverez bien sûr le respect du ton religieux de la cérémonie qui constituera le fil rouge de votre thème de réception.

 

 

2. Conception de la fête

Si vous suivez scrupuleusement le retro-planning que vous aurez créé avec My Agenda, vous n’aurez pas de mauvaises surprises. Dépendamment du nombre d’invités que vous prévoyez, cela vous demandera autant de temps de préparation. Eh oui! Plus vous invitez de monde, plus il y a de choses à préparer!

 

Préparation des aspects religieux

La bonne nouvelle, c’est que contrairement au baptême d’un tout-petit, vous n’avez rien à préparer “religieusement” parlant. La messe est organisée par la paroisse avec le prêtre et votre enfant. Il aura suivi 2 années de caté au préalable au minimum, probablement aussi une retraite avec les copains, alors il sera prêt à recevoir le Christ sans avoir besoin d’autre chose que votre présence symbolique.

Pour vous, il n’y aura ni textes, ni chants à choisir, ni livrets de messe à confectionner. Sera officiée une messe ordinaire avec toutefois un petit plus au moment de la communion: la première communion de votre enfant.

 

Le timing de votre événement

Question timing, prévoyez large! Suivant le déroulement d’une messe de première communion, celle-ci dure entre 1h et 1h30 (ou peut-être plus s’il s’agit d’une messe commune avec d’autres sacrements…).

Comptez aussi le temps de déplacement entre l’église et le lieu de votre réception!! Sans oublier la date et l’horaire auxquelles a lieu la messe! Eh oui, les messes de première communion ne sont pas systématiquement calées un dimanche matin quand  les rues sont vides ou que le quartier déguste un succulent brunch avec des amis!! Pensez qu’elle peut aussi se dérouler un samedi soir!! Et là, il vous faut prévoir les éventuels bouchons de ceux qui sortent en soirée.

Voilà de quoi éviter les imprévus pour l’organisation de votre temps et le déroulement chronométré de votre événement.

 

Le faire-part de première communion

Un save-the-date n’étant pas une invitation, il convient de formaliser votre réception avec un véritable faire-part. Envoyé par courrier, il officialise votre invitation et donne rendez-vous à vos invités à l’heure et à l’endroit convenus. Savez-vous choisir les couleurs de votre faire-part ? Un bon point de départ pour le thème déco de votre réception…

 

faire part de première communion bleu et vert
Quelles couleurs pour un faire-part de première communion?

 

Des timbres personnalisés?

Depuis quelques années, vous pouvez faire imprimer des timbres personnalisés à l’effigie de votre enfant ou à partir d’une image ou d’un symbole de votre choix.

L’essayer c’est l’adopter! Vous le trouverez prochainement en vente sur Myplanner…

 

Quel type de réception ?

Le choix de votre formule vous viendra tout naturellement en fonction de l’heure de la cérémonie.

Si la première communion a lieu un dimanche matin à 11h, il vous sera difficile de recevoir pour une soirée dansante. En revanche, un déjeuner ou une “garden party” si elle a lieu au printemps semblent plus appropriés. Barbecue, pique nique ? Mmm, un peu trop dilettante pour des invités sur leur 31!

Le brunch non plus n’est pas très recommandé dans le cadre d’une première communion. Pourquoi ? C’est très simple, c’est censé être un petit déjeuner tardif à cheval sur le déjeuner. On le prend en général vers 11h du matin, heure à laquelle la messe est censée commencer… Je vous laisse méditer…

 

Le lieu de la réception

Habituellement la réception suit la messe de première communion. C’est notamment un moyen d’entourer votre enfant après cet événement important dans sa vie de chrétien. C’est aussi l’occasion pour vos proches de lui offrir un petit cadeau en souvenir de ce jour spécial. Cadeau qu’il gardera en principe à vie!

Sans forcément mettre les petits plats dans les grands, une réception simple peut tout à fait suffire.

Du fait de la proximité de l’église de votre ville, la réception aurait lieu chez vous. Mais si vous ne pouvez pas pousser les murs en raison d’un trop grand nombre d’invités, rien ne vous empêche de recevoir au restaurant ou chez un membre de votre famille qui aurait plus de place pour recevoir ou encore de louer une salle pour l’occasion. Tout dépend de vos envies!

 

Côté déco… le fil rouge de votre fête

Suivez le fil conducteur de votre fête en harmonisant les couleurs de la déco aux couleurs principales de votre invitation.

 

Confettis première communion

Crédit photo: etsy

 

Quelques idées en vrac pour vous inspirer:

  • Rubans de couleur à épingler en nœuds sur les pendants de la nappe du buffet
  • Sables à “étages” dans le fond de vos photophores et bougies assorties
  • Confettis et ballons gonflés à l’hélium, aux couleurs de votre thème
  • Nappes, vaisselle et contenant assorties
  • Lampes LED de couleur pour éclairer le buffet
  • Couleurs des dragées et des ballotins

 

Déclinez le thème au niveau de votre menu!

 

Votre repas de première communion

Vous recevez pas mal de monde? Alors la meilleure option pour vous, c’est un buffet.

Pas assez de place pour asseoir tout le monde dans votre lieu de réception? Allez au plus simple! Mais comme tout buffet, n’oubliez pas de prévoir des chaises pour les personnes âgées pour leur éviter de rester debout pendant des heures…

 

Buffet de fête première communion

Crédit photo: Toques Saveurs

 

Un gâteau maison? Une pièce montée? C’est la fête! Osez un dessert mémorable! Votre enfant saura s’en réjouir!

 

Crédit photo: La cuisine & Caro

 

 

3. Montage – le compte à rebours à J-3

Trois jours avant…

Vous avez pensé à tout et vous venez de terminer vos courses? Parfait! Prévoyez maintenant votre temps de montage.

Si vous ne l’avez pas déjà fait, pensez notamment à confectionner vos ballotins de dragées car ça prend un temps fou surtout si vous en avez 50 à préparer et à remplir!! Faites le point sur tout ce que vous avez acheté et vérifiez s’il vous manque quelque chose car il n’est peut-être pas encore trop tard…

 

Deux jours avant…

Place aux finitions. C’est le moment de terminer toute la déco que vous auriez préparé vous-même. Ne gardez pas vos finitions pour la veille ni pour le jour J car vous aurez d’autres choses plus urgentes à faire. Croyez-moi!

 

La veille…

Préparez déjà les plats et mets qui peuvent se conserver jusqu’à l’évènement. C’est aussi le moment de mettre le champagne au frais!! Comme ça vous vous assurez de le boire bien glacé!!

Avez-vous prévu de la glace pour toutes vos boissons? Allez hop, tous les bacs à glaçons au congélo!

Vous n’aurez pas assez de glaçons pour le seau à champagne? Il existe des sachets à glaçons vendus en grande surface (au rayon papier alu). Pensez-y! Ça peut vraiment vous sauvez la mise!

C’est maintenant que vous devez mettre en place vos tables et votre décoration. N’oubliez pas de placer déjà le livre d’or et les dragées. Comme ça vous n’aurez plus à y penser.

Réservez seulement pour plus tard la déco fraîche comme les fleurs. Idéalement, vous devriez faire la veille tout ce qui n’a pas besoin d’être fait le jour J. Cela vous permettra d’être plus zen le jour J surtout si la cérémonie commence tôt.

 

Le jour J…

Si la cérémonie est le matin à 10h, il va falloir avancer certaines étapes à la veille! Notamment votre passage chez le coiffeur, le repassage de vos tenues respectives, etc. Gardez pour le dernier moment seulement la livraison de vos fleurs et éventuellement celle de votre alimentation, pièce montée… Et bien sûr votre mise en beauté!

 

 

4. Profiter du moment

Maintenant, basta la préparation! Recevez vos invités en toute sérénité!

Comme vous avez pensé à tout, vous avez l’esprit disponible pour profiter de la fête. Voici quelques idées pour un déroulement de la journée sans accrocs…

 

A l’issue de la messe

Proposez aux invités de vous suivre pour qu’ils ne se perdent pas. A moins que vous ayez pensé à distribuer un petit plan ou donné quelques indications sur la parvis à la sortie de l’église!

 

L’accueil

Accueillez-les en leur proposant une coupe de champagne (bien rafraîchissante!!) et quelques petits fours. Enclenchez une musique conviviale et enjouée et c’est parti pour un moment sympa!

 

champagne pour une réception de première communion
Accueillir vos invités avec une coupe de champagne

 

Le repas

Si votre repas est un buffet, déposez d’abord les plats froids pour que vos invités affamés n’aient pas à attendre que le chaud arrive. Simple expérience de la chose qui vous évitera quelques déboires!!

Déroulez votre menu jusqu’au dessert et proposez un petit café ensuite. Chacun prendra ses dispositions à la fin de la fête et les bonnes âmes vous proposeront même de vous donner un coup de main pour ranger…

 

Les cadeaux

S’ils sont bien élevés, vos invités auront pensé à apporter un cadeau à votre enfant pour cette occasion particulière. Un cadeau qu’il gardera à vie théoriquement.

 

Il n’y a pas de meilleur moment pour offrir les cadeaux. Vous pouvez au choix:

  • Prévoir une table à cadeaux sur votre lieu de réception
  • Laisser chaque invité offrir son cadeau en main propre.

 

Après le repas, vos invités seront moins préoccupé par leur faim. Surtout après le dessert ou la pièce montée! C’est donc le moment le plus propice à proposer d’offrir les cadeaux. Votre enfant pourra les ouvrir devant vos invités pour ensuite les remercier de vive voix.

N’oubliez pas qu’un petit mot de remerciement est souhaitable à l’issue de la fête!

 

Après la fête

Vous avez pris des photos ou filmé la fête? Glissez quelques épreuves en envoyant votre mail de remerciement!

Mieux encore! Utilisez une des photos prises pendant la première communion pour en faire un carton de remerciement!

La bonne adresse pour vous aider: l’application Touchnote… On a testé pour vous. C’est top! En 3 clics c’est plié!

  • Téléchargez votre photo sur l’appli à partir de votre smartphone ou sur votre ordinateur
  • Rédiger votre carte
  • Envoyez-la directement via l’appli.

 

application touchnote
Envoyez des cartons de remerciements personnalisés

 

Vos destinataires la recevront quelques jours plus tard dans leur boîte aux lettres.

 

Pour que votre enfant conserve de jolis souvenirs de sa première communion, gardez précieusement le livre d’or que vos invités auront signé. Il aura plaisir à relire ces quelques pages quand il sera plus grand.

 

 

Bonne et heureuse première communion!!

2 réflexions au sujet de « Première communion : mode d’emploi »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.